Catégories
Non classé

Handimode

Photo de Athena sur Pexels.com

En quoi les prothèses sont – elles des avancées primordiales dans le cadre du handicap, tout en étant un point culminant de la discrimination ?

FAUCHER Julie
2020
Université II Jean Jaurès
Toulouse

abstract
Une recherche autour de la mode et du handicap afin de tenter de répondre à la question : « En quoi les prothèses sont – elles des avancées primordiales dans le cadre du handicap, tout en étant un point culminant de la discrimination ? ». Une réflexion nouvelle et dans l’air du temps, qui permet une ouverture sociale aux minorités. Entre avancées médicales, nouvelles technologies, haute couture et mass-market, cette recherche amorce une réflexion dans une société visant l’acceptation. Plus de remises en question ou de jugement de soi, il faut s’épanouir et s’accepter. La discrimination, ce n’est rien d’autre que l’action, le fait de différencier, en vue d’un traitement séparé, les uns des autres en les identifiant comme distincts. Pourquoi devrait-on se sentir différent.e.s ? La société influe énormément, avec les réseaux sociaux, sur les différences liées au corps et à sa représentation. Pourquoi ne jouerions – nous pas de nos «différences» ? Le design médical est un domaine émergent, lié aux nouvelles technologies. Beaucoup de recherches sur les avancées technologiques, ont été entreprises par des médecins chercheurs afin d’améliorer les prothèses de membres.

Entretien avec Louise Walckenaer, jeune designer qui a travaillé sur le transhumanisme pour son propre sujet de mémoire. Découvrez leurs échanges en images, via ce compte Instagram : @julieetlouise