Catégories
Non classé

Les maladies du langage

BARBOT Clarisse
2020
ESAA La Martinière Diderot
Lyon
Sous la direction de Stefanie Fragnon et François Jeandenand

Abstract
L’époque n’est pas propice à l’écoute, au langage et à la communication. Face aux défis du monde contemporain et aux recomposition sociétales que cela implique, l’absence d’écoute et ce que Zygmunt Bauman présente comme notre manque de compétence d’interaction avec les autres forment un réel défi pour tout concepteur souhaitant se positionner dans le champs de l’innovation sociale par le design. L’enjeu est donc de faire état des insuffisances du langage contemporain et de ce qui forme nos difficultés à échanger. Il s’agit de se demander de quoi est constitué le langage mais également de comprendre quelles sont les situations où il y a réelle communication et, à l’inverse, à quels moments l’interaction, la participation, ne permettent pas de mener au dialogue. Finalement, il s’agira d’établir des pistes, des chemins possibles vers une recomposition de notre manière d’envisager le social en tant que designer à l’écoute.

Méthodologie
Ce mémoire est la continuité de mon rapport de stage de DSAA qui portait sur mes observations de la gestion de l’écoute par les designers, pour moi les deux écrits se lisent un peu ensemble (mais je crois que je ne peux importer qu’un seul fichier, donc je vous donne uniquement le mémoire ici). En terme d’écriture, il s’inspire de la méthodologie de travail de Patrick Bouchain ou de la pensée de Jean-Luc Nancy en faisant dialoguer mes propres réflexions et ma pensée propre avec celle de designers ou autres professionnels que j’ai interviewé.